fbpx

Portrait de Stephanie Kurlow: une danseuse déterminée

Portrait de Stephanie Kurlow: une danseuse déterminée

Ballerine voilée ou danseuse étoile révolutionnaire ? Stéphanie Kurlow est autant passionnée par la danse qu’elle est attachée à sa religion et à son voile. Elle maîtrise les entrechats à 2 ans, elle devient musulmane à 9 ans. Son voile, elle l’aime et elle l’affirme. La danse est son épanouissement et l’islam est sa force.

Malgré les obstacles, elle a su faire preuve de patience et de détermination pour se produire sur scène avec son hijab. Quand deux mondes se confrontent, la danse de ballet et l’islam, Stéphanie Kurlow en fait de la magie, un art et un partage avec les autres.

Comment réaliser son rêve d’être ballerine professionnelle avec sa foi ? Découvrez la biographie de Stephanie Kurlow, connue comme la première ballerine voilée.

La danse : une passion depuis l’enfance

Stéphanie naît en Australie en 2001. Son père est australien et sa mère est russe. Elle n’a que deux ans lorsqu’elle enfile pour la première fois ses chaussons de danse. Sa mère l’inscrit alors à ses premiers cours en voyant sa fille s’épanouir. Elle se révèle à travers cet art tandis que les petites filles de son âge apprennent à courir. Elle grandit avec son tutu et enchaîne les pas chassés.

À ses 9 ans, en 2010, Stephanie Kurlow et sa famille se convertissent à l’islam. Comme la danse, sa conversion prend tout son sens. Modestie, dignité, avoir un style de vie sain et éviter tout ce qui peut nuire à sa santé et à son corps sont des valeurs qu’elle retrouve à la fois dans l’art qu’elle pratique et dans sa religion.

Elle porte le hijab à ses 11 ans pour se sentir totalement épanouie. Face aux obstacles, aux chocs des cultures entre le monde du ballet et celui d’une jeune fille voilée, Stephanie pense ne jamais remonter sur scène et enfiler à nouveau ses pointes. 

Victime de discrimination

Porter le voile signifie beaucoup pour elle. Il représente ses croyances et sa religion, mais c’est aussi renoncer à son rêve de devenir ballerine professionnelle. Du moins, c’est ce qu’elle croyait.

Stephanie a longtemps cherché une école de ballet qui voudrait bien l’accepter, mais en vain. Sa détermination à respecter sa foi n’a pas été acceptée par un certain nombre de studios de danse locaux qu’elle a tenté de fréquenter. Au lieu de cela, ils ont insisté pour qu’elle retire son foulard et ses tenues modestes. Traitée différemment, isolée et découragée, Stephanie Kurlow, petite fille musulmane arrête de danser et de se produire en spectacle pendant trois ans.

« Mon voile couvre une partie de mon corps, mais pas mon esprit, mon cœur ou mon talent. »

Ballerine professionnelle musulmane Stephanie Kurlow. ✅ CLIQUEZ ICI pour lire un article du blog modest fashion commentshabiller.fr
Stephanie Kurlow – mdmdance.squarespace.com

Soutien sans faille de sa famille

Si elle a trouvé la force de se battre et de poursuivre son rêve, c’est en partie grâce à sa mère, Alsu Kurlow. Exclue ou refusée de tous les cours de ballet parce qu’elle portait le hijab pendant l’entraînement, sa mère, inspirée par le rêve de sa fille, a eu une brillante idée.

En 2012, elle ouvre une académie des arts du spectacle qui s’adresse à toutes les filles. Elles peuvent ainsi profiter de cours de ballet, d’arts martiaux et d’art aborigène. Stephanie peut enfin se vêtir comme elle veut tout en pratiquant la danse. Même à un jeune âge, la petite Kurlow s’est toujours sentie engagée à porter son foulard et n’a jamais reculé.

Depuis, le studio situé dans la banlieue ouest de Sydney est de plus en plus peuplé.

« Le hijab est important pour moi parce qu’il fait partie de qui je suis et représente cette belle religion que j’aime. »

Stephanie Kurlow: inspirée et inspirante

C’est en voyant les femmes en hijab dans les médias et les réseaux sociaux qu’elle a réalisé que tout était possible. Zahra Lari, première patineuse professionnelle voilée, fait partie de ses femmes qui l’ont inspirée. Elle a été pour Stéphanie une référence, une motivation, un élan pour reprendre la danse au niveau professionnel.

Garder son foulard ne l’empêchait pas d’avoir une belle carrière. Si Zahra Lari pouvait le faire, pourquoi pas elle ? Comme les premières ballerines afro-américaines Michaela De Prince et Misty Copeland, la première haltérophile émiratie Amna Al Haddad et la première présentatrice à la télévision américaine Noor Tagouri – tous ces exemples de femmes voilées étaient une motivation à poursuivre sa passion contre vents et marées. 

Sur le devant de la scène

Depuis, Stéphanie s’illumine. Elle souhaite ainsi représenter la femme musulmane de façon positive, notamment dans l’univers de l’art. 

Entre-temps, son histoire et les obstacles qu’elle a dû surmonter ont trouvé une forte résonance auprès des danseurs du monde entier, et même de ceux qui ne font pas partie de cette communauté. Avec 75 000 followers sur Instagram, Stephanie bénéficie de plus en plus de soutien.

En 2016, la marque de mode sportive Björn Borg a accordé une bourse à Kurlow, alors âgée de 14 ans, après avoir été « sincèrement inspirée » par son histoire. Elle est également l’égérie pour une campagne converse en 2019 intitulée “Love The Progress”, qui invite les femmes à redéfinir ce que signifie « être une fille ». Elle participe cette même année à la sortie de la nouvelle collection de Haute Hijab et publie régulièrement des photos sponsorisées avec Gaynor Minden, une ligne mondiale de vêtements de danse. Elle reçoit une bourse en 2018 pour intégrer l’école d’été du Royal Danish Ballet. Puis en 2019, Stephanie rejoint The Wiggles, groupe de musique australien pour une représentation nationale. 

Lire aussi : Comment développer sa confiance en soi avec le hijab ?

Militante engagée pour un monde meilleur

Stephanie Kurlow devient ambassadrice de “Remove Hate From The Debate”, une campagne qui aide les jeunes à identifier les discours haineux en ligne et à les combattre.

Kurlow a également été invitée en tant que conférencière en Indonésie pour la Resonation Women’s Empowerment Conference en 2017. Elle souhaite aider les femmes à surmonter les obstacles qui les freinent. Le but de cet événement est de les aider à réaliser leurs rêves et à briser les barrières qui existent dans leur vie.

Par ailleurs, Kurlow a été présentée dans une campagne Lenovo avec la designer Tarese Klemens pour la Journée internationale de la femme en 2018.

Hijabi ballet musulmane Stephanie Kurlow. ✅ CLIQUEZ ICI pour lire un article du blog modest fashion commentshabiller.fr
Stéphanie Kurlow – Emirates Woman

À la conquête d’une danse plus inclusive

Le rêve de Stephanie Kurlow ? Ouvrir un studio de danse inclusif. Son objectif ? Transformer les traditions du ballet classique pour mieux refléter la société australienne contemporaine et ainsi gagner un attrait plus large et plus populaire. Elle lance une campagne de soutien en 2016. Son objectif est de récolter des fonds pour qu’elle intègre une école de danse et s’entraîner à plein temps afin d’obtenir le diplôme de danseuse professionnelle.

Grâce à l’investissement de tous, elle souhaite ouvrir une école d’arts du spectacle qui s’adresse aux enfants et aux adolescents de différentes religions, races ou origines. Elle souhaite offrir aux générations futures une chance de s’exprimer grâce à l’art magnifique du spectacle et de la créativité. D’autre part, elle veut donner plus de facilité aux jeunes, inspirer d’autres personnes à croire en eux-mêmes et poursuivre leurs rêves. Elle prône davantage de tolérance et de diversité.

« Les choses doivent changer, elles doivent grandir. C’est ainsi que nous nous développons en tant que peuple, en tant que monde. »


Au-delà d’être musulmane, Stephanie Kurlow veut surtout qu’on la remarque pour son travail et non parce qu’elle est voilée. Artiste à part entière, elle est jeune, mais déjà très déterminée. Ce qui la rend vivante, ce qui l’anime, c’est sa passion pour la danse et la scène.

Elle souhaite que personne ne connaisse les obstacles qu’elle a traversés. Bien qu’elle oppose son engagement envers sa foi à son rêve de faire partie d’une compagnie de répertoire classique, Stéphanie saura faire face. Petite ballerine deviendra grande… 

Que vous inspire l’histoire de Stephanie Kurlow ? Partagez votre ressenti en commentaire !

Danse de ballet et hijab, comment y arriver ? ✅ CLIQUEZ ICI pour lire un article du blog modest fashion commentshabiller.frComment se relever après avoir subi une discrimination avec le voile ? ✅ CLIQUEZ ICI pour lire un article du blog modest fashion commentshabiller.frComment rester motivée avec le hijab ? ✅ CLIQUEZ ICI pour lire un article du blog modest fashion commentshabiller.fr

Comment avoir confiance en soir avec le hijab ? ✅ CLIQUEZ ICI pour lire un article du blog modest fashion commentshabiller.frMalgré son refus avec le hijab, la première ballerine musulmane Stephanie Kurlow a réalisé son rêve ! ✅ CLIQUEZ ICI pour lire un article du blog modest fashion commentshabiller.frHijabi Ambitieuse, comment allier foi et carrière ? ✅ CLIQUEZ ICI pour lire un article du blog modest fashion commentshabiller.fr

Portrait de Stephanie Kurlow: une danseuse déterminée. ✅ CLIQUEZ ICI pour lire un article du blog modest fashion commentshabiller.frLe hijab est une force ! ✅ CLIQUEZ ICI pour lire un article du blog modest fashion commentshabiller.fr

Ballerine professionnelle musulmane et voilée, est-ce vraiment possible ? ✅ CLIQUEZ ICI pour lire un article du blog modest fashion commentshabiller.fr

2 Commentaires

  • Ashata
    Posté 11 novembre 2021 21 h 04 min 0Likes

    Salam alaikoum
    Merci .Très beau témoignage! Juste dire à toutes nos petites soeurs de croire en elle , est de réaliser leurs rêves.on nous a trop longtemps fait croire qu’avec le hijab , on arriverait à rien.Mais Stéphanie et de nombreuses soeurs le prouvent aujourd’hui. mash Allah
    Donc quelque soit les obstacles, battons nous jusqu’au bout.

    • Sabéra HG
      Posté 12 novembre 2021 5 h 07 min 0Likes

      Wsalam Ashata,

      Merci pour ton commentaire ! C’est exactement cela. Pendant très longtemps, on a cru qu’une fois le hijab porté, on ne peut rien faire et pourtant, rien n’est impossible si on se retire cette limite de notre tête ! 🙂

      Je sens que le futur est entre nos mains <3
      A bientôt !
      Xx

Laisser un commentaire

CADEAU : Comment combiner les couleurs entre elles ? (+ 20 tenues modestes pour s'en inspirer)

>>> à retrouver tout de suite dans votre boîte mail